29 juillet 2016

Nouveau roman

Habiter une maison du passé ne laisse pas place à une nouvelle vie. Toutes ces rénovations n'auraient pu chasser ces fantômes qui hantent ce territoire chargé de souvenirs à mettre au rancart. De la tête à mon coeur, je ne regrette pas mes anciennes résidences, aussi belles peuvent-elles être, pour vivre un roman tout neuf en terrain neutre. J'assume pleinement le choix de mes convictions pour me sentir vraiment ''chez-moi'', en toute sérénité. 
Posté par Famille Gerdel à 06:53 AM - - Commentaires [4] - Permalien [#]