30 avril 2015

Jamais deux sans trois

 Un malheur n'arrive jamais seul, dit le célèbre dicton. Eh bien, ma journée au bureau s'est avérée pénible, vu le non respect d'échéanciers concernant certains dossiers. J'avais donc la tête farcie d'idées de toutes sortes. Si bien que par distraction, sur le chemin du retour, j'ai eu le tour de perdre mon porte-monnaie dans lequel se trouvait ma carte à puce d'autobus. Pas de chance vraiment. Bon, je termine ici ma journée de peur de vivre un 3e malheur. Cela fera... bonne nuit!
Posté par Famille Gerdel à 10:37 PM - - Commentaires [16] - Permalien [#]