1_a6Cette fois-ci, c'est au tour de mon amie Tarzile, de la grande région métropolitaine de Montréal, de me passer le flambeau au nouveau jeu questionnaire qui consiste à édicter les principales raisons pour lesquelles "j'aime" ou "j'aime pas l'hiver"... Allez hop! Un, deux, trois... je commence:

J'aime l'hiver:

  • Parce que le manteau blanc qui recouvre le sol transforme les lieux et rend le paysage absolument féerique, rien de moins! Le soir, avec les reflets de la lumière, c'est à couper le souffle.
  • Parce que la sensation frigorifique du froid sur ma peau me stimule et me revigore.
  • Parce qu'il sonne l'arrivée du temps des Fêtes qui, pour moi, correspond à une période de douce farniente à la maison et de repos.
  • Parce que c'est aussi la période intensive des anniversaires de naissance de ma princesse, ensuite de mon doux et de fiston. Il y a de la fébrilité dans l'air et l'heure est aux cadeaux!
  • Parce que j'aime aller à la montagne faire du ski alpin ou de la descente sur tube. Yahooo!
  • Parce que c'est la saison du hockey et que fiston s'amuse gaiement. Cela me fait tellement plaisir à le voir vivre pleinement sa passion pour ce sport.
  • Parce que c'est la période du célèbre Carnaval de Québec et ses multiples activités, un classique!
  • Parce qu'il me donne l'occasion d'apprécier ces longues soirées auprès du feu, dans le salon familial du sous-sol. C'est notre cocon à nous, un endroit reclus pour se régénérer.
  • Parce que j'aime les vêtements chauds de cette saison. Les pulls de laine et les pantalons de tweed, c'est si beau et agréable à porter.
  • Cette nordicité me convient dans son quotidien.

J'aime pas l'hiver:

  • Lorsqu'il fait un froid extrême sur plus de deux jours. Là, je ne supporte plus! Trop, c'est comme pas assez. Et puis, j'ai la nette impression que le froid finit par envahir nos intérieurs.
  • Lorsqu'il y a des averses de "neige pluvieuse". Je vous le jure, c'est comme si de la "slush" vous tombait littéralement dessus! Quelle potasse: yark!
  • Parce que la conduite automobile devient un sport extrême, la prudence étant de rigueur.
  • Parce qu'il faut s'habiller avec manteau, bottes et mitaines à tous les jours. J'en deviens vite tannée!
  • Parce que les coûts d'électricité et les frais d'entretien de la cour d'entrée grèvent de façon notable quelconque budget. Or, je préfèrerais investir ces sous dans les voyages... dans le sud, tiens!
  • Parce que ma peau devient plus que sèche et que dois m'enduire les mains de crème, et ce, de façon permanente.

Si on fait le décompte, j'aime plutôt les attraits de cette nordicité. Je suis une vraie nordique dans l'âme. Pour moi, rien de mieux que de vivre les quatre saisons. Je ne peux me passer de celles-ci et, à ce sujet, Québec me le rend!

Alors, ma mission étant accomplie, je vais à mon tour passer le relais à une amie qui habite un pays nordique, Mijo de la France. Et au plaisir de découvrir ses perceptions au regard de la belle saison froide.