"La famille Gerdel"

05 novembre 2018

On recule

Malgré les voix qui s'élèvent, on vient de reculer l'heure. La nuit débute si tôt. À peine 16 h 30, un ciel bleu magnifique décore la colline parlementaire. Tout de même féerique! Avec de la neige au sol, la place se fera plus lumineuse. Vu le soleil manquant, cela nous est nécessaire en cours de saison froide.

45630792_10214925976116859_7074443063640195072_n 


Et côté musical, la relève est assurée afin de nous ramener à l'ordre. Oreilles sensibles s'abstenir! ;-))

Posté par Famille Gerdel à 23:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Il est où le soleil?

45298995_10214906871079245_8424670083015507968_nLe froid s’est définitivement installé, mes Nůknuůk en mouton sont en service! 

L’automne marque le retour des conférences à l’agenda et les midis au restos qui se multiplient. Douce compensation pour ses incontournables journées de pluie froide qui se succèdent,  de quoi traverser la saison sans trop se plaindre... disons.

Comme le soleil manque désespérément. On s'est donc rendu le chercher à Montréal.

45374119_10214910620412976_2733529607666925568_n

Avec ce plein de lumière dans la métropole, on pourra survivre aux deux autres (!) ''magnifiques'' semaines de pluie promises à Québec.

45369965_10214919612557774_3417276980872085504_n

Le pavillon Terre des hommes de l’Exposition universelle de 1967.
Toujours là!

45382355_10214919614357819_6609770259828178944_n
Musée des hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal
 45369953_10214919615757854_1708480704075005952_n

Mont Royal

45416219_10214919614277817_5620123710800265216_n 
Place Bonaventure / Centre des congrès de Montréal

45491661_10214919616717878_9272420357216665ff6_n

45337650_10214919617477897_3181188980867596288_n 

45340030_10214919619357944_2509415289288916992_n
Pont Jacques-Cartier + Champlain
 

Posté par Famille Gerdel à 12:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 novembre 2018

La Toussaint

45311424_10214899223408058_187645008038330368_nEn ce jour de la Toussaint, je pense à toi qui m'a été chère.

Tu étais forte grand-maman. Par ton exemple, j'ai beaucoup appris.

Merci pour ce précieux héritage de toute une vie.

AnneXxx

Posté par Famille Gerdel à 11:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 octobre 2018

Jolie Côte d'Azur (3)

44094733_10214771129565792_4631282631349108736_n 

Une ride de plus pour cette 57e année de vie que je me souhaite plus heureuse, pourquoi pas!

Anne ;) 

Posté par Famille Gerdel à 13:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 octobre 2018

Jolie Côte d'Azur (2)

Tout en haut, dans les Gorges du Loup des Alpes-Maritimes... la peur de notre vie après avoir parcouru une route étroite et sinueuse de plusieurs kilomètres puis vu de (trop) près le haut ravin du vertigineux canyon, sans rambarde. Wouahhhhhh!!!!!!!!

43878721_10214748775606957_2972417651470499840_n 
Perché sur un pic surplombant la vallée du Loup, dans les Alpes-Maritimes, Gourdon fait partie des ''Plus Beaux Villages de France''. Ancien camp militaire romain, son château médiéval du IXe siècle offre un panorama exceptionnel. Avec nos yeux de Québécois, tout y est remarquablement vieux. 

44032315_10214754108180268_5397973957708087296_n 
Achat du célèbre pain d'épice de Gourdon, pour ma copine qui en rêvait.

44024090_248785485760107_974506742064873472_n

Posté par Famille Gerdel à 13:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 octobre 2018

Jolie Côte d'Azur (1)

De retour au bureau ce matin, les jours tristes sont au passé. L'heure est venue de célébrer de nouveau le bonheur au quotidien et les souvenirs de voyage, ainsi va la vie. Québec se fait frisquet, rien à voir avec la Côte d’Azur.

CANNES

1

Table gourmande chez nos bons vieux copains, la famille d'Hélène à Cannes.

2 

Plateau de délicieux fromage français que nous avons partagé
avec grand plaisir et dans la joie. Merci Hélène! 

3 

Le premier soir, une longue promenade sur La Croisette de Cannes. De nombreux croisiéristes de passage dévalisaient avec les boutiques de luxe. So chic! 

4 
Magnifique linge de table, un cadeau bien apprécié.

5  
Dans le vieux Suquet, une ambiance typiquement française
régnait dans les bistrots, de quoi nous charmer.

6 
On s'est gâté avec du bon vin 🍷, en compagnie de nos amis,
un agréable cocktail qui a marqué notre paisible voyage.


8
 
En bord de mer, des côtes et des escaliers il y en a à Cannes.
Oh que oui!!!

MONACO

La riche$$e de Monaco surprend. L'espace restreint de la petite principauté laisse exclusivement place aux distingués gratte-ciels. Les luxueux yachts du port, de même que les automobiles des millionnaires devant le chic Casino ont de quoi plaire aux touristes de passage. Les boutiques haut de gamme et les starlettes d'un jour pullulent, une vraie comédie où le «bien paraître» est à son comble.

1 
Anne & Roch devant le Casino Belle Époque


4f 

2 

Au loin, Monaco et ses nombreux grattes-ciels qui parsèment la cité.

 

3 
Le Métropole Shopping Center regorge de boutiques luxueuses! 

4h

 

4g

Des escaliers roulants plein air... impossible à Québec ;)

4 
Le fameux Cercle d’Or où se dressent les élégantes boutiques
de luxe, aux griffes prestigieuses.

4a 

La Promenade Monte-Carlo Shopping. Sur son toit, une place de réception permettant aux invités de se pavaner sans gêne devant tous les curieux de passage.

4b 
Comme bien d'autres, la jeune dame joue à la starlette.... rigolo!

4c 

Dire que ce paradis fiscal regorgeait autrefois de coquettes maisons. Monaco a explosé, mais pas son petit territoire où les citoyens sont exempts d'impôt!

Posté par Famille Gerdel à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 septembre 2018

Prendre son envol

C'est avec l'esprit divisé que je suis malgré tout partie en vacances rejoindre mes amis du Sud de la France qui ont d'avance planifié notre rendez-vous.

Hier, le décès subit de papa relance ma réflexion sur l'au-delà. L'âme est immortelle, qui sait s'il subsiste quelque chose après la mort. Dans le doute, je préfère y croire. 🌺

deuil-pere-mere-mort-parent_5455474

«Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir
ou on ne meurt que pour renaître.»

(M. Yourcenar)

Posté par Famille Gerdel à 11:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 septembre 2018

Au revoir papa

Triste appel téléphonique, tôt ce matin. La sonnerie persistante ne présageait rien de bon. À 87 ans, ton coeur fatigué a décidé de faire une pause. Tu nous a quitté tout de même l'esprit heureux, content d'avoir fait quelques années de plus que tu ne l'imaginais. 

J'avais bien sentie que tu ''sentais ta mort'' lors de ton surprenant appel téléphonique, en juillet dernier. Depuis mon départ de la maison familiale pour mes études universitaires, il a 38 ans, cet appel restera à jamais le SEUL et UNIQUE de toute une vie.

Adieu papa Ulric.

Bébé Anne

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan

Posté par Famille Gerdel à 08:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

18 septembre 2018

Éloge à la canicule

42058536_10214561574127037_6545770140401664000_nMaintenant plus de 4 mois de canicule qui a finalement pris fin ce matin. Je vais pouvoir poursuivre dans la même veine en me rendant bientôt sur la Côte d’Azur en France. 

D’ici là, un p’tit détour dans le magnifique jardin de ma grecque copine m'a donné un avant-goût de paradis terrestre. Du moins, la vie y était bien douce.

Il est où le bonheur, il est où?
     Dans le chic We$t I$land de Montréal. ;-)

 42087369_10214561574647050_3982600569444368384_n

À pareille heure, ce soir, un écart de 19 degrés marque le retour à la normale saisonnière à Québec. Pas chaud pour mes pieds nus en sandales! 

Quoiqu'il en soit, mes célèbres copines trônant sur le parterre parlementaire m’accueillent toujours, elles, à bras ouverts - c'est le cas de le dire (!) - à chaque fin de journée de travail.  Sympathique comme tout!

Je traîne plus que jamais en longueur avant de retourner à la maison où plus personne ne m'attend. Par esprit d'indépendance, ma grande a quitté le port au début de l'été, pour héberger ici et là chez des z'amis. Voilà 4 mois que j'apprivoise peu à peu ce quotidien en solitaire qui résulte de certains choix. Il importe que l'élu de son coeur soit une personne qui ne craint pas l'engagement ni la vie à deux. Reste que le temps file et l'étau se resserre. 

 41970958_10214569575327062_1818311083782307840_n

Posté par Famille Gerdel à 21:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 septembre 2018

Mia

Après le chenu poulet, v'là le gros porcinet d'IKEA qui passe au batte! 🐷 Eh non, pas de chômage pour les peluches au service de l'intrépide Mia qui ne craint pas les gros travaux et les sports extrêmes. Et c'est au salon que se trame les joutes de la grosse ligue majeure, photo à l'appui. ;-)

41677644_10214535664559314_4666769927481327616_n

Posté par Famille Gerdel à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 septembre 2018

Muffin aux bleuets et bananes

41398295_10214498281664765_3008172648619311104_n

Voilà des muffins aux bananes et bleuets pour tout le monde !

J'ai utilisé cette fois la recette de Ricardo qui a recours au gruau, pour des muffins plus nourrissants.

Pour ma part, j'ai ajouté quelques bananes et un peu plus de farine pour équilibrer la recette. En plus, je réduis facilement du tier la portion de sucre proposée. C'est tout aussi bon au goût. 

MUFFIN AUX BLEUETS 

PRÉPARATION
  1. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Déposer 12 caissettes dans le moule à muffins.
  2. Dans un bol, mélanger la farine, l’avoine, la cassonade, la poudre la pâte et le sel. 
  3. Dans un autre bol, mélanger le yogourt, l’huile, les oeufs, le miel et la vanille à l’aide d’un fouet jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Ajouter les ingrédients secs et mélanger à la spatule puis incorporer les bleuets.
  4. Cuire dans le four environ 30 minutes. 

Posté par Famille Gerdel à 08:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 septembre 2018

Le détachement

41215773_10214485860874253_3106435779455352832_n (3)

Hier soir, j'ai soudainement constaté- lors d'un cocktail de départ à la retraite au thème ''vacances florales'' - que tous les membres de mon ancienne gang de bureau seront tous partis lorsque mon tour viendra... dans 3 ans. Il n'y aura effectivement plus personne de garde pour organiser quoi que ce soit. 

Au gouvernement du Québec, nous étions effectivement les plus jeunes de la vaste cohorte de chanceux ayant rejoint les rangs, juste avant les compressions budgétaires et le régime d'austérité des années 80. Cette réalité nous rattrape.

Il est également triste de de savoir que de rares liens amicaux subsisteront avec ceux qui ont parsemé mon paysage au cours de cette longue carrière. L'amitié se fait précieuse et vieillir se conjugue avec le détachement.

Morale de cette histoire: "Un meilleur ami est comme un trèfle à quatre feuilles : difficile à trouver et chanceux de l’avoir.

Posté par Famille Gerdel à 13:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 septembre 2018

Devine

41300455_10214479979047211_1836539582116528128_n

Le bonheur de revoir le film ''Devine qui vient dîner''. Le scénario tourne autour d'une jeune femme de San Francisco qui présente à ses parents son futur époux, un Noir... le beau Sydney Poitier. 

Saviez-vous que tout se passe dans les années 60, époque où une telle union était encore illégale dans plusieurs États. Eh oui, pas croyable!

41087747_10214479973167064_1275374088822456320_n

Dans mon coin de pays, ces couples multiraciaux choquaient, autant que l'adoption d'enfants de couleurs. Je plaidais en faveur de ce libre choix, ce qui déplaisait à mes parents qui craignaient le jugements des autres. Pas moi.

Tout a tellement changé depuis ce temps. Et je ne regrette pas. ;-) J'aurai d'ailleurs le privilège de présenter cette jeune belle jeune dame à la peau d'ébène qui deviendra la femme de mon frérot. 

41083588_10214479970566999_8697158055407648768_n

Posté par Famille Gerdel à 08:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 septembre 2018

Rivière Morigeau (Montmagny)

La vie se poursuit...

La canicule persiste au Québec depuis juin dernier, un record de tous les temps. En ville, on crève. Le choix de faire un circuit dans la veille forêt de Montmagny, à 45 minutes de Québec, était de mise en ce long congé national tout en beauté.

41109636_10214458239663740_1878075029720137728_n

J'ai eu l'occasion de traîner sur un terrain aux abords de la rivière, lequel sera bientôt à vendre. Voilà un endroit sublime pour y installer une mini-maison, très tendance. Le tout plaira aux âmes solitaires et aimant de la nature. 

Compte tenu du peu de pluie, l'eau n'abonde pas. Les truites reviendront, faut pas s'inquiéter. 

40684801_10214458239823744_1791394648292327424_n

J'ai vu là tellement de champignons sauvages de toutes les variétés. Mais je n'y connais hélas rien. Dommage... J'ai le goût de m'inscrire dans un cercle de mycologues amateurs pour en apprendre davantage. J'en rêve depuis mon enfance, il est temps de m'activer. 

41045804_10214458237103676_4607538445819052032_n 40635746_10214458237023674_4701334342515818496_n

Posté par Famille Gerdel à 08:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 septembre 2018

Au revoir ma belle Flo Xxx

J'ai eu le bonheur de faire de belles rencontres authentiques via le Net. Certaines copinettes ont planifié avec moi des rendez-vous ''en vrai'' lors de leur passage dans mon coin de pays ou de mes virées à New York et Paris. Quelques unes d'entre elles m'ont revue plus d'une fois et font maintenant partie de ma vie. Le Web a tout de même bien du bon, pour moi. 

photo

 Ma belle Flo (Paris)

Longtemps dans l'ombre, une fidèle lectrice s'était soudainement manifestée à l'occasion de mes billets racontant ma traversée du désert. Moi qui vivais une vie paisible pendant une bonne quarantaine d'années, ma belle Florence a su m'accompagner dans cette soudaine déroute. Sa complicité m'a été bien utile et agréable afin de retrouver paisiblement ma voie. Comme psychologue, elle savait dire les mots justes sur les choses et les émotions. À distance, elle m'a été plus que précieuse. Une relation sincère s'est doucement établie entre nous deux et son amitié m'est devenue précieuse. 

 IMG_2327

 Un bijou d'un créateur de la Normandie, legs personnel de Flo

IMG_8635

Un p'tit colis du Québec qui lui avait bien fait plaisir,
dont sa ''doudou'' de fourrure qui ne la quittait plus.

photo (1) 

Elle savait être à l'occasion comique, aussi... La preuve?
J'ai téléchargé la photo comme toutes les autres.
Le  système électronique fait des folies et la photo se présente tête en bas.

Hasard ou coïncidence, je ne saurais le dire. Étonnant!!!

Nos échanges de courriels ont agréablement ponctué mes trois dernières années. Que dire de ses nombreux colis surprises qui me surprenaient, chaque fois. Le ton des échanges s'est peu à peu transformé. Je n'avais pas encore compris l'intensité de ses conseils jusqu'au moment où elle m'a subtilement confié que ses jours étaient comptés. Vous dire, le choc!

FB-IMG-1501874608226-69-1502397171

Je suis devenue à mon tour son rayon de soleil, lui racontant ces touts et ces riens qui font une vie. L'arrivée de ses répliques tardaient de plus en plus depuis le 3 août dernier où elle me disait «Je reviens vers toi très bientôt ». Un courriel du 16 août dernier n'avait rien de bien rassurant. Les mots de Flo soulignaient son état physique: «Pas mal épuisée ces derniers temps, santé pas top ..plus 2 semaines de canicule m' ont anéantie.» Demeurant sans nouvelle depuis une quinzaine de jours, j'ai lancé sans détour une bouée vu l'inquiétude grandissante:

Le 30 août 2018 - 22h41

«Es-tu là?

Bonsoir ma belle Flo,

Le coeur cogne vite... je me demande si tu es encore là? Ton silence radio m'inquiète. Je devine à distance que cela ne va pas si bien... Fais-moi juste un signe pour me rassurer. 

 

Oh Flo, j'ai tant de peine pour tout. 

AnneXXxx»
Je sentais le drame. Quelle douleur de lire ce matin le triste courriel transmis par son mari. C'est en pleurant à chaudes larmes que je confie cette missive aux lectrices avec qui Flo avaient aussi des coups de coeur. 
Le 1er septembre 6h24
«Bonjour,

J'ai la redoutable tristesse de vous faire part du départ de Florence pour un autre monde, vendredi matin. Dans un service spécialisé de soins palliatifs depuis une dizaine de jours, la voilà délivrée selon son espérance dont elle vous avait je crois entretenue. 

Penser fortement à elle est sans doute le meilleur que l'on puisse lui offrir pour votre au revoir.

Son époux,

André»

Tenant compte du décalage horaire, je constate que mon courriel concordait avec son départ. J'étais donc avec Flo dans ses derniers moments de vie. Notre fusion à distance à ce point très fort.

téléchargement

Ma belle Flo avait sans doute collé sur elle le mignon porte clé avec boule de fourrure du Québec. Sa doudou inséparable depuis plus de 6 mois m'avait-elle confié. 

Ainsi se termine ce présent chapitre avec ma douce confidente qui me manque déjà, le prochain en sera un différent. J'aurai à mettre en oeuvre ses sages conseils pour la poursuite des choses. Et c'est en pensée que j'échangerai avec nouvel ange qui veille sur moi. 

J'appréhendais tant ce billet, souhaitant que celui-ci arrive beaucoup plus tard. Dire que pensais même faire un bref passage à Paris lors de mon voyage sur la Côte d'Azur qui approche très bientôt. Je rêvais.

À la reparlure (ton expression préférée), dans cet autre monde qui nous attend tous, un jour.

Au revoir ma belle Flo.

Ta chère AnneXxx

Psitt: Je prendrai soin de transmettre vos mots à son mari, par délicatesse. Ce dernier appréciera toute cette affection de ses copinettes. Bisous

Posté par Famille Gerdel à 11:48 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

31 août 2018

La Taverne Grande Allée

Ma nouvelle tradition du jeudi: gourmande sortie au resto puis soirée de magasinage en solo. Mon p'tit bonheur à moi.

40427422_10214427636258674_6219668941657079808_n

Cette semaine, poutine de luxe avec frites maison, fromage à volonté et une succulente sauce aux poivres étaient au menu. Un délice, vraiment.
40567823_10214427635898665_799159337791520768_n
La Taverne Grande Allée est vite devenue la plus populaire sur la colline parlementaire en raison de l'ambiance festive qui règne sur sa terrasse et ses prix populaires. On aime cela.
40455437_10214427637338701_8606598081560969216_n
L'arrière scène de la chic Grande Allée de Québec étonne par ses allures du passé. On y accède par une ruelle privée qui n'est fréquentée que par le personnel des restaurants qui stationnent là. J'y erre parfois à l'heure du lunch, pour me distraire des affaires du bureau. À chacun son cinéma! ;-)

Posté par Famille Gerdel à 13:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]